Pleins feux sur la 13e « édition de PAPJAZZ
Partager

Lancé en 2007, le festival international de jazz de Port-au-Prince, le PAPJAZZ, est ce rendez-vous musical annuel proposé aux amateurs de jazz par la fondation Haïti Jazz. Avec le soutien de plusieurs partenaires, dont le ministère du Tourisme et des Industries créatives, le ministère de la Culture et de la Communication, certaines ambassades en Haïti et quelques entreprises privées, une nouvelle édition est organisée tous les mois de janvier. Cette année, le PAPJAZZ est à sa 13e édition.

Pour lancer cette édition qui se tiendra du 19 au 26 janvier 2019, la fondation Haïti Jazz sous le haut patronage du ministère de la Culture et de la Communication, avec l’appui du ministère du Tourisme et des Industries créatives, a présenté une conférence à la presse au Karibe Convention center, le jeudi 1O janvier 2019. Karine Pleau, conseillère politique de l’ambassade du Canada, Mahalia Chavez Michauld, chargée d’affaires a.i de l’ambassade du Panama, Jesus Maria Lavalle Merchan, deuxième secrétaire de l’ambassade d’Espagne, Jean Mathiot, attaché culturel de l’ambassade de France à Port-au-Prince et directeur de l’Institut Français en Haïti, Milena Sandler Widmaier, directrice générale de la fondation Haïti-Jazz, Marie Christine Stephenson, ministre du Tourisme et des Industries créatives et Joël Widmaier, président de la fondation Haïti-Jazz, ont été, entre autres, les principaux intervenants à la conférence.

Parallèlement aux activités musicales et artistiques qui constituent la toile de fond du festival, le PAPJAZZ propose cette année des ateliers de formation, des conférences et des projections. Les prestations musicales seront données au Quartier latin, à l’Observatoire, sur la place Boyer à Pétion-Ville, au Karibe hôtel, à l’Université Quisqueya, au Ciné Triomphe, à Café 36, à Pizza Garden, à La Reserve, aux alliances Française du Cap-Haitien et de Jacmel, à la FOKAL et à l’Institut Français en Haïti. Tandis que les ateliers, conférences et projections, se feront à la FOKAL au centre culturel Brésil-Haïti et à l’Université Quisqueya.

Ils seront 17 pays à faire vibrer les férus de jazz pour cette 13e sortie. L’Allemagne, la Belgique, le Canada, le Chili, le Congo, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne, la Guadeloupe, la Guyane, notre chère Haïti, l’Israël, le Mexique, le Panama, la Suède, et la Suisse. Et, pour sortir de la routine, les concepteurs du festival ont décidé d’organiser, pour la première fois, un « Kick Off Party », un jour avant la date officielle retenue pour ce treizième numéro de PAPJAZZ, soit le 18 janvier à FUBAR.

Cette année, les organisateurs veulent attirer l’attention du public sur les problèmes écologiques auxquels le pays est exposé et invite tout le monde à adopter un comportement plus responsable par rapport à l’environnement. De ce fait, le PAPJAZZ 2019 sera vert, grâce au soutien de partenaires comme Wallonie Bruxelles International, de l’OIF, et de J/PHRO.

Dans l’objectif de contribuer également au développement du département de musique dont dispose le Collège Catts Pressoir, le PAPJAZZ remettra un dollar par billet vendu au dit collège qui sera présent sur la « scène découvertes » à la FOKAL.

Pour plus de détails, utilisez ce lien : http://papjazzhaiti.org/fr/


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *