Limyè de Vanessa Jeudi
Partager

Avec le clip de son premier single titré « Limyè », Vanessa Jeudi entend apporter une lueur d’espoir à ses concitoyens plongés dans l’obscurité à cause de la crise socio-politique qui bat son plein dans le pays. Cette chanson vidéoclipée vient également en guise d’apéritif par rapport à l’immense attente du public à l’égard de cette jeune chanteuse qui a officiellement lancé sa carrière depuis 2017.

Publié le 26 octobre passé sous le Label « Bosal Mizik », cet opus porte toute la détermination de Vanessa Jeudi dans sa démarche artistique visant à encourager les Haïtiens à rester optimiste au milieu de la situation de terreur qui règne en Haïti. « Limyè a pale, se sèl vwa ou ki ka chant on melodi pou nou, sèl ou ki ka klere chimen n lò n pèdi wout, lò je n plen dout, lò chay trò lou, lò demen n twoub » écrit-elle en refrain pour inviter ses compatriotes à redessiner le sombre tableau qui est présenté dans le premier couplet de cette chanson vidéoclipée. 

À côté de son engagement à dénoncer la situation révoltante de la population, Vanessa Jeudi a révélé à notre rédaction que ce morceau exprime également les sentiments découlant d’une période ténébreuse qu’elle a connue à un certain moment de sa vie au même titre que bon nombre de ceux qui, encore aujourd’hui, peinent à voir le bout du tunnel. Un message adressé en cinq minutes aux mélomanes dans un langage poétique porté par un mélange de musique traditionnelle et de Gospel, dont la voix du refrain de « Flè Dizè » n’a fait que bonifier.

Quoiqu’elle ait mis du temps avant de soumettre à l’appréciation du public les prémices de sa carrière, elle reste tout de même une voix très prometteuse dans la musique haïtienne. Ses collaborations avec des rappeurs tels que D-Fi et Absalyan The God en sont les preuves. Psychologue de formation et membre du groupe rap socio-politique Règleman Afè Popilè, Vanessa Jeudi se révèle comme une plume consciente dans le milieu artistique haïtien. Sa musique continue à être méticuleusement la caisse de résonance de son discours subversif face à la situation chaotique du pays. 

Vanessa Jeudi souhaite vivement que son tout premier single « Limyè », puisse contribuer à éveiller la conscience du peuple haïtien qui s’écroule dans les ténèbres. En outre, elle promet d’offrir au public un nouveau projet ainsi qu’un spectacle avant la fin de cette année.

Bébéto Jean


Partager