Profite, le premier album de BX
Partager

Plus connu sous le sobriquet de BX Atis Moman, Enock Kenson JEAN est originaire du département de l’Artibonite. Né aux Gonaïves, l’artiste a cependant vécu son enfance et sa jeunesse à Saint-Marc, où il se rappelle avoir fait ses premières armes en musique, en participant notamment à plusieurs concours de talent.

Saisi par une irrésistible envie de produire, en 2011, BX a réalisé sa première démo sous le titre « Love Pou Love ». N’étant pas disposé de grand moyen financier lui permettant de couvrir les fais que cela nécessitait pour avoir une production de standard, la mise en circulation de ce produit n’a donc pas apporté les résultats escomptés  pour le chanteur. Car, du à la qualité non optimale de l’enregistrement, les médias ont fait peu de cas des chansons du projet.

Toutefois, cette déconvenue n’a pas eu le dessus sur la volonté du chanteur d’aller vers l’avant. En 2015, grâce aux supports d’un proche, la carrière de BX allait connaître un nouvel essor, notamment avec la sortie du single « Lanmou Razè », un morceau avec lequel, l’intéressé a un peu gagné en popularité. Quelques mois plus tard, la chanson « Profite », qui portera le même nom que son premier projet arrive dans les bacs.

En effet, environ trois ans après avoir soumis ces deux morceaux à l’appréciation du public, BX a lancé son premier grand projet, commercialement vendu sous le titre « Profite ». C’est un travail de quatorze (14) morceaux, où plusieurs styles dont le Reggae, le Compas ou encore le R&B sont chantés pour le plaisir du mélomane.

Produit par Dj Bad G, pour le compte de Blow Up Records, le premier opus de BX a, sous une forme une autre bénéficié du support de certains autres noms dont Melody X Beatz, Don Gad Beatz, Maestro Jeff, Maestro Wenshel et Zomò.

Si par hasard vous avez manqué la première vente signature de « Profite », qui a eu lieu le 25 mai à Saint-Marc, vous pouvez dès maintenant aller retirer votre copie dans les boutiques en ligne, où l’album est en streaming depuis le 23 juin 2018.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *