Partager

Dans une note publiée sur ses réseaux sociaux, le mardi 11 décembre 2018, Emeline Michel explique ce qui s’est réellement passé lors de la soirée « Klass et Emeline Michel », programmée à Orlando le samedi 8 décembre. L’artiste en a profité pour présenter ses excuses à tous ceux qui ont fait le déplacement, pour la voir performer cette nuit-là.

Il était environ minuit et demie, quand Dony Felix, Harvel Nakundy, Milot Eliassaint et Wesner Louissaint qui devraient accompagner Emeline ont gravi le podium de Rhum Jungle pour installer leurs instruments, préparer le set et apporter les dernières touches nécessaires, en attendant le signal de l’organisateur du programme pour délivrer le spectacle qu’ils ont préparé pour la circonstance.

Cependant, à la surprise générale de tout le monde, les musiciens d’Emeline Michel allaient tout désinstaller pour céder leur place à l’équipe de Klass. Il était exactement une heure et vingt-trois (1 :23 AM) du matin, quand Maestro Ritchie exécutait sa première note à la batterie pour démarrer l’ambiance. Peu après l’exécution de « Lajan Sere », premier titre interprété pour la soirée, Pipo annonce que la prestation de la chanteuse n’aura plus lieu, car son pianiste n’a pas pu récupérer son instrument de la ligne aérienne à son arrivée.

Par ailleurs, de son côté, Ritchie ajoute qu’Emeline peut rejoindre Klass sur le podium à n’importe quel moment et fait ce qu’elle veut, ne serait-ce que pour saluer le public. Ce qui n’a jamais été fait. Mécontents, si certains spectateurs ont tout de suite laissé la salle après cette annonce, d’autres ont attendu la fin de l’activité pour présenter leurs doléances aux musiciens et aux organisateurs du bal.

En effet, il a fallu attendre la publication de la note de l’interprète de « A.K.I. K.O », trois (3) jours plus tard, pour avoir un autre son de cloche, relatif à cet incident malheureux.

Selon cette note de l’auteure de « Reine de cœur », les responsables de l’activité auraient tout simplement annulé sa prestation, parce que le temps leur faisait défaut. Tandis qu’elle et ses musiciens étaient prêts à performer pour le bonheur de l’assistance. Des déclarations plutôt contraires aux propos du « lead singer » de Klass, faisant croire que la Diva ne pouvait plus performer, parce que la compagnie aérienne qui a transporté son équipe à Orlando, n’a pas pu délivrer le piano de Milot Eliassaint à temps.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *